June 2020
blog

Le cycle menstruel

Tous les mois des douleurs au ventre, des sensations désagréables dans le bas-ventre, des changements d’humeur, mais aussi des bouffées d’énergie et de force. Tout cela, et bien plus encore, se cache sous le terme de cycle menstruel. Un processus complexe de phénomènes qui ne devrait pas être sous-estimé et qui ne devrait pas être détesté – avoir des saignements réguliers est en effet un signe que le corps de la femme fonctionne correctement et qu’elle est en bonne santé (nous ne parlons pas ici des saignements provoqués par la consommation de contraception hormonale puisqu’il ne s’agit alors plus de « véritables » saignements). Dans ce cycle, nous pouvons distinguer quatre phases que nous allons décrire plus en détails dans l’article ci-dessous.

Phase 1 – Phase des menstruations

Les saignements sont le début du cycle menstruel. Ils durent habituellement entre 3 et 5 jours, mais cela varie d’une femme à l’autre. Le corps utilise ce processus pour se nettoyer et pour éliminer tout ce qui n’est plus nécessaire, comme l’ovule non fécondé, les vieilles cellules, la muqueuse utérine, etc. Ce sang n’est donc pas homogène, il s’agit d’un mélange de plusieurs substances. Les femmes qui se trouvent dans cette période d’inhibition se sentent fatiguées, manquent d’énergie et ne sont pas aussi communicatives qu’à l’ordinaire. 

Phase 2 – Phase folliculaire 

La maturation d’un nouvel ovule, éventuellement de nouveaux ovules dans ce qu’on appelle le follicule, représente une nouvelle phase du cycle menstruel. Elle dure environ 6 jours. Durant cette période, les femmes sont très énergiques, elles se sentent pleine de forces et elles prennent goût à toutes les activités qu’elles réalisent. En ce qui concerne le sport, non seulement elles sont pleines d’énergie, mais à cette phase du cycle, leurs muscles régénèrent également beaucoup plus rapidement. Les femmes se sentent aussi plus attractives, elles souhaitent profiter de la vie et elles sont très sociales et communicatives.

le_cycle_menstruel_.jpg

Phase 3 – Phase ovulatoire

L’ovulation a lieu durant cette phase – l’ovulation est le moment où le follicule de l’ovaire libère un ovocyte à maturité dans l’oviducte. Cette phase dure environ 2 à 3 jours, c’est donc la phase la plus courte de toutes, mais c’est également la phase où il existe le plus de chance de tomber enceinte. Durant cette phase, le côté créatif des femmes se réveille – elles sont productives, elles veulent créer, prendre soin des autres, elles montrent leur amour à leur entourage et c’est la phase où elles ont le plus envie de sexe. 

Phase 4 – Phase lutéale

Vous connaissez peut-être cette phase sous l’abréviation SPM, soit le syndrome prémenstruel. C’est habituellement la phase la plus longue du cycle et elle dure environ 13 à 14 jours. Durant cette phase, la femme est très créative, mais elle fait a des changements d’humeur fréquents, elle est pleurnicharde, elle est irritable. Il est également possible que durant cette phase, les femmes se sentent gonflées et « plus grosses » – la raison en est que le corps à tendance à retenir plus d’eau à cette période. Il est possible de voir apparaître des problèmes d’acné et de peau grasse. Durant cette phase, il est recommandé de s’efforcer de garder la tête froide. Cette phase se déroule différemment chez chaque femme, certaines d’entre elles ne la ressentent même pas. Faites ce qui vous plaît et écoutez votre corps, c’est la clé de la réussite.

Chacune de ces phases a ses côtés positifs et ses côtés négatifs. Il ne tient qu’à nous de définir la manière dont nous allons les aborder. Les menstruations et l’intégralité du cycle reflètent l’état de santé de la femme, nous devrions donc apprendre à les respecter et à définir les activités qui nous conviennent le mieux tout au long de ce cycle. Ces observations nous aideront en effet à apprendre à vivre avec ce cycle grâce auquel nous obtenons de précieuses informations sur notre corps.

 

Sources :
http://kalisek.cz/menstruacni-cyklus
https://psychologie.cz/ctyri-tvare-zeny/